actualites / Cycle de conférences publiques Université d’Ottawa "Regards humanistes sur le monde contemporain"

Cycle de conférences publiques Université d’Ottawa "Regards humanistes sur le monde contemporain"

22 septembre 2016 | By francecanadaculture Higher Education
Cycle de conférences Regards Humanistes

« Regards humanistes sur le monde contemporain »

 

Cycle de conférences publiques

Université d’Ottawa – automne 2016

 

De nombreux bouleversements en divers lieux de la francophonie – les attentats terroristes en France et en Belgique mais aussi en Tunisie, la tentation du repli identitaire, la difficile recherche de nouvelles modalités du vivre-ensemble – menacent à la fois notre monde commun et les repères intellectuels permettant de nous y orienter. Interpellées directement par ce contexte, des voies  nouvelles se font entendre au sein de la francophonie; ces voix sont celles d’écrivains et d’essayistes qui osent interroger à nouveaux frais, d’une perspective résolument humaniste, les grands enjeux bouleversant notre monde commun.

Le cycle de trois conférences publiques contribuera à un élargissement des perspectives et à faire connaître le regard humaniste que portent sur notre monde commun trois auteurs francophones : l’essayiste tunisienne Hélé Béji, le journaliste franco-algérien Akram Belkaïd et l’universitaire canado-égyptienne May Telmissany.

 

Trois conférences, trois regards humanistes

 

Mercredi 12 octobre, 17h30 – 19h30, DMS 4101

·         Hélé Béji, « La refondation du vivre-ensemble : la voie tunisienne »

Jeudi 17 novembre, 17h30 – 19h30, Atrium FSS

·         Akram Belkaïd, « Monde arabe, un Printemps pour rien? »

Mercredi 30 novembre, 17h30 – 19h30, FSS 4004

·         May Telmissany, « La citoyenneté nomade : réflexion éthique sur le rôle de l’intellectuel transnational »

 

Première conférence

 

« La refondation du vivre-ensemble : la voie tunisienne »

Hélé Béji, Collège international de Tunis

Affiche conférence 12 octobre 2016

Mercredi 12 octobre, 17h30 à 19h30

Pavillon Desmarais pièce 4101

55, avenue Laurier Est

 

Une réception suivra.

 

Née en 1948, Hélé Béji est une écrivaine tunisienne. Agrégée de lettres modernes, elle a enseigné la littérature à l'Université de Tunis avant de travailler à l'Unesco. Dans la foulée du coup d’État de 1987, elle fut radiée de l’enseignement universitaire. En 1998, elle fonde le Collège international de Tunis qu'elle préside. Auteure d’un roman, de récits et de nouvelles, elle a aussi publié une série d’essais sur des enjeux politiques et culturels (Désenchantement national : Essai sur la décolonisation, L'imposture culturelle, Nous décolonisés, Islam Pride: Derrière le voile et Béji Caïd Essebsi: L’inspiration tunisienne). Figure littéraire de premier plan, Hélé Béji est issue d’une grande famille politique tunisienne : son père fut ministre sous Bourguiba.


Deuxième conférence 

« Monde arabe, un Printemps pour rien? »

Akram Belkaïd, journaliste et essayiste franco-algérien

Affiche conférence 17 novembre 2016

Jeudi 17 novembre, 17h30 à 19h30

Atrium du pavillon des Sciences sociales

120, rue Université

 

Une réception suivra.

 

Akram Belkaïd est un journaliste et essayiste franco-algérien. Né à Alger en 1964, il est diplômé en génie mécanique de l’École nationale des ingénieurs et techniciens d’Algérie, pays qu’il a été contraint de quitter en 1995. Il collabore régulièrement au Monde diplomatique, à Afrique Magazine et au Quotidien d’Oran. De 2000 à 2007, il fut chef du service Marchés internationaux, puis rédacteur en chef adjoint au service International de La Tribune (Paris). Outre un recueil de ses chroniques pour le Quotidien d’Oran (La France vue par un blédard), il a signé deux ouvrages sur l’Algérie (Un regard calme sur l’Algérie et Retours en Algérie). Son livre Être arabe aujourd’hui a reçu le Prix des lycéens en 2012.

 

Troisième conférence 

« La citoyenneté nomade : réflexion éthique sur le rôle de l’intellectuel transnational »

May Telmissany, Université d’Ottawa

Affiche conférence 30 novembre 2016

Mercredi 30 novembre, 17h30 à 19h30

Pavillon des Sciences sociales, pièce 4004

120, rue Université

 

Une réception suivra.

 

Née au Caire en 1965 et établie au Canada depuis 1998, May Telmissany est romancière et professeure de cinéma et d'études arabes à l'Université d'Ottawa. Elle a obtenu un doctorat en littérature comparée et cinéma de l'Université de Montréal en 2005. Ses trois romans traduits de l’arabe – Doniazade (1997), Héliopolis (2000) et Acappella (2012) – ont été publiés chez Actes Sud. En tant que chercheure, elle a écrit The Last Hammams of Cairo (2009), Counterpoints: Edward Said's Legacy (2010), La Hara dans le cinéma égyptien: quartier populaire et identité nationale (2010) ainsi que de nombreux articles publiés en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans le monde arabe.

 

Pour de plus amples informations :

 

Pierre Boyer

pierre.boyer@uottawa.ca

Chercheur associé

Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM)

Université d’Ottawa